IMOUTO - Fusion Passionnelle



Adresse : 21 rue Pasteur, Lyon 7ème (M° Guillotière)

OVNI et précurseur cet IMOUTO. En effet, si on venait à me demander de citer un restaurant lyonnais qui met à l'honneur la cuisine fusion, je suis sûr que cette "petite soeur" (en japonais) me viendrait à l'esprit. J'avais déjà eu l'occasion de tester Imouto un midi il y a presque 2 ans je pense et j'en gardais un souvenir assez tenace, surtout de mon thon frit et udon curry japonais. La rencontre entre la simplicité d'une cuisine presque street-food efficace et le cadre semi-gastronomique, j'avais tout : l'originalité, l'excellent rapport qualité-prix, la générosité, ...

J'ai pu récemment y retourner grâce l'invitation de Marion de l'agence Les Mots de la Faim. Cette fois-ci, je m'y suis rendu le soir et joyeusement accompagné. C'était l'occasion de tester le menu entrée, plat et dessert à 32€. 

My Opinion : Le lieu est vraiment charmant ! Depuis mon dernier passage, il y a eu des travaux d'agrandissement qui ont porté ce restaurant plus loin dans la réalisation de son potentiel. Une deuxième salle à l'étage, un bar-cave remplace l'ancienne mini-cuisine et cette dernière se retrouve à côté. J'ai eu la chance de pouvoir aller y jeter un oeil et un détail m'a beaucoup amusé. Les assiettes sont dressées directement sur le comptoir, au fur et à mesure des cuissons minute. Du coup, on peut voir l'assiette prendre forme sous nos yeux et admirer les gestes du savoir-faire. 

Et il faut dire que le service est particulièrement attentionné. L'établissement tire sa prestation vers le haut, sans que cela n'influe sur les tarifs appliqués. Vous aurez le droit à une mise en bouche, du pain pour accompagner votre repas, quelques mignardises en dessert. Et tout cela sans se détacher de la formule à 32€. Pour un diner, avouez qu'il est difficile de faire mieux.

Après avoir choisi notre vin et commencé à finir le pain (je suis incorrigible), nous débutons par une petite tartelette toute mignonne d'élégance : tartare de daurade et oeufs de poisson. La pâte croque et reste bien présente en bouche pour accompagner le poisson.

Pour l'entrée, je refuse de passer à côté du panaché de légumes de saison, la photo d'Argone m'en avait fait faire des rêves. A la dégustation c'est aussi fin que je l'attendais : les légumes sont cuits chacun à leur rythme mais ils se marient tous autour d'un jus de betterave et de la pâte de sésame blanc (que mon palais libanais connait bien mais dans une toute autre utilisation). Je regrette juste que la disposition ne permette pas vraiment d'accompagner chaque légume de la sauce.
La daurade royale façon sashimi était assez éblouissante. Visuellement, la quantité est au rendez-vous pour un produit aussi délicat. L'assaisonnement aux agrumes et combava est peut-être un poil trop sage mais on se régale. 

Pour le plat, encore une fois c'est rassurant et exotique, original et mesuré. La fusion n'est pas là pour prendre des poses exagérées. Ici c'est la rencontre entre un attrait pour les bons produits du terroir français et des ingrédients magiques d'une autre culture. Uniquement pour questionner les plats que l'on aime tant, les revisiter avec sa personnalité et son histoire. C'est une richesse énorme cette cuisine si elle est réalisée avec sincérité et émotion. Nous avons tous des racines et des influences qui s'entremêlent pour s'exprimer dans notre sensibilité. Un chef qui a voyagé fera appel à des souvenirs, il aura certains outils dans son bagage gustatif qui lui permettront de partager d'une façon unique. C'est ce que j'aime chez IMOUTO. A aucun moment, ils ne tombent dans le piège de la prétention, du concept surfait, ... C'est simplement une rencontre paisible et harmonieuse entre deux cultures culinaires et ça fonctionne.
Je me suis immédiatement laissé tenter par le paleron de boeuf cuit au bouillon vietnamien (gingembre, cannelle, anis, piment et la mystérieuse pierre de sucre). Il était accompagné de chou pak choï et patate douce. Au final c'était la viande qui avait la vedette, tendre, moelleuse et tellement parfumée. J'étais aux anges et ma dégustation n'en finissait plus.
Le filet de cabillaud rôti mettait en avant sa sauce tartare thaï terriblement gourmande sans être écoeurante.

Passons au dessert. Je vous avoue que la mousse au chocolat à l'huile d'olive n'avait aucune concurrence pour moi, c'est elle que j'ai choisie en une fraction de secondes. Et quel délice ! La mousse est aérienne et subtilement parfumée. L'olive est présente mais reste à sa place de second rôle. Vraiment inspirant. J'ai envie de parfumer ma mousse au chocolat à tellement de choses maintenant, le tout étant de savoir doser savamment pour ne pas rompre l'équilibre fragile.
Le dessert à la rhubarbe n'a malheureusement pas su nous convaincre. Le problème était surtout au niveau des textures, entre une rhubarbe trop longue et filante et des champignons neige étonnants. Dommage car l'association avec un coulis de framboise, fraises, crumble et gel de jasmin était prometteuse.

Pour résumer, IMOUTO est une merveilleuse adresse que j'ai eu beaucoup de plaisir à redécouvrir. Le menu déjeuner est à 19€ et le menu diner est à 32€. Vous pouvez également déguster le menu 32 le midi si l'envie vous prend. Vous serez choyés et régalés dans ce cocon zen dépaysant. A bientôt IMOUTO !

Liens : Facebook 



Recette 5 : Tarte rustique aux fraises



La mode des tartes rustiques n'est pas forcément récente mais de toute façon moi et les modes vous savez ... J'ai vu cette recette sur le blog Chic, chic, chocolat que j'aime beaucoup pour ses nombreuses recettes toujours alléchantes. J'ai respecté sa recette donc je vous la redonne telle quelle. Si vous voulez réaliser cette tarte avec d'autres fruits je vous invite à aller voir sur Pinterest par exemple toutes les possibilités.

Mumbaï Café - Voyage des 5 sens



Bonjour tout le monde ! Aujourd'hui je viens vous parler d'un concept totalement inédit à Lyon : le Mumbai Café. C'est grâce à Antoine que j'ai entendu parler de ce nouveau lieu qui réunit bar à cocktails et restaurant, avec pour thématique de voyage l'Asie. Enrichi de nombreux voyages et de son héritage culturel, le créateur du Mumbai Café a voulu nous transmettre toutes les saveurs qui lui sont chères. J'ai eu la chance d'être invité avec ma copine Virginie à découvrir toutes ces propositions alléchantes. Vous faites le voyage avec nous ?

Tant & Si Bon - un nouveau temple du fromage



Le saviez-vous ? Une nouvelle fromagerie a ouvert juste à côté du Musée des beaux-arts à Lyon ! J'ai eu la chance d'être invité à l'inauguration et je peux vous dire que c'était cheese !

Adresse : 14 Rue du Président Edouard Herriot, 69001 Lyon

La soirée d'inauguration était très alléchante dès l'invitation ! Bien évidemment, le fait de déguster du fromage attise toujours ma curiosité et en charmante compagnie c'est encore mieux. On connait bien la formule cheese & wine où on apprend à associer le fromage et le vin mais Tant & Si Bon a voulu la jouer différemment et nous a proposé d'accompagner notre fromage de différents thés. L'idée est surprenante au premier abord mais finalement c'est très efficace. Il est vrai qu'on associe rarement les deux, le thé étant le plus souvent réservé à des instants sucrés. Mais la rondeur et le voyage que permet le thé aux subtiles saveurs est un allié non négligeable pour nos compères laitiers !

Neva Cuisine - Rêve enfin exaucé



Il y a des restaurants qui nous fascinent, qu'on rêve de faire. Je mets Neva dans cette catégorie là. Confortablement installé dans ma to do list, chaque occasion était idéale pour vouloir l'en extraire. Malheureusement, le projet n'aboutissait pas. Et puis un jour j'ai vu la lumière s'éclairer ! J'ai utilisé ma carte blanche et j'ai choisi de déjeuner avec ma mère dans ce restaurant tant convoité.

#AutrementBon - Geek & Food sort le grand jeu pour Entremont



Les ingrédients d'une soirée de lancement réussie ? Demandez-les à Geek & Food ! A chacun de leurs événements on est sûrs de passer un excellent moment, tout en découvrant un concept ou un nouveau produit. Cette fois-ci, ils se sont associés à Miit Studio pour nous présenter le Saint Mont des Alpes, un nouveau venu dans la gamme Entremont. Et la soirée se déroulait au Télécabine, ce qui m'a permis de découvrir cet endroit charmant où on se sent instantanément à l'aise.

Un Dimanche à Paris - Pâtisseries prometteuses



Salut les gourmands !

Aujourd'hui, je viens vous parler des créations de Nicolas Bacheyre pour Un Dimanche à Paris. Ces pâtisseries délicates ont plus d'une fois attiré mon oeil alléché, elles me semblaient donc bien appropriées pour une dégustation en famille. A l'occasion d'un double anniversaire, je suis allé récupérer un échantillon de 7 douceurs à partager ensuite. Débrief !

Adresse : 4-5-6 cour du Commerce Saint-André, Paris 6e (M° Odéon)

My Opinion : Un Dimanche à Paris occupe une place privilégiée de la rue piétonne. Restaurant, salon de thé et boutique se suivent et accueillent les passants bien renseignés.